Vous trouverez en toute fin de blog ,
classés par ordre alphabétique ,
tous les libellés des billets publiés

Vous pouvez me retrouver sur ce blog " Clic image "

Vous pouvez me retrouver sur ce blog " Clic image "
Vous pouvez me retrouver sur ce blog " Clic image "

Translate

dimanche, décembre 22, 2013

Pompes à l'huile de Noël , Crèche de foin tressé aux Baux de Provence Alpilles

Pompes à l'huile de Noël
Recette pour : 6 pers 
Préparation : 1 heure 30 mn 
Repos : 12 heures 
Cuisson : 20 mn à 180 ° 
Il faut :
125 g de farine  + 8 cl  d'eau + 20 g de levure fraîche de boulanger  pour la préparation du levain 
 325 g de farine 
150 g de sucre 
10 cl d'huile d'olive 
1 orange
1 citron 
1 jaune d'oeuf pour dorer les pompes à l'huile 
1 càs ( cuillère à soupe ) de fleur d'oranger 
1 pincée de sel 
Préparation :
La veille :
Préparer un levain avec les 125 g de farine , les 8 cl d'eau et les 20 g de levure fraîche de boulanger 
Laisser reposer toute une nuit ou 12 heures 
Le lendemain :
Râper les zestes d'orange et de citron 
Dans une jatte  mettre les 325 g de farine en fontaine , verser ensuite le sucre , le sel , l'huile d'olive et l'eau de fleur d'oranger et le levain préparé la veille , mélanger le tout jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène 
Laisser reposer 30 mn 
Prendre la pâte et bien la battre sur le plan de travail pour faire sortir le gaz de fermentation 
Etaler cette pâte à 1 cm d'épaisseur 
Faire des rectangles et les inciser au milieu avrc un couteau 
A l'aide d'un pinceau les dorer au jaune d'oeuf
Enfourner dans un four préchauffé à 180 ° ( TH 6) pour une cuisson de 20 mn env 
Source : La cuisine à l'huile d'olive  de Christian Etienne , chef étoilé et Philippe Houy, collection Ouest-France 
( Cette recette est également  présente dans la même collection : les Desserts de Noël ) 

Ce dessert est l'un des treize desserts " du   gros soupa ( gros souper ) 
Le gros souper :
Lou gros soupa est une vraie aventure ...
Commençant autour de 19 heures , il est , contrairement à ce que son titre laisserait penser , plutôt maigre 
Encore faut'il s'entendre  sur ce que l'on entend par " maigre " 
Il comprend en fait le " petit souper " , avant la messe , et le gros souper à proprement parler , au retour de l'office 
Sur la table sont disposés sept mets " souvenirs des sept plaies du Christ  ou des sept douleurs de la Vierge 
En premier lieu , la soupe de courge , puis les escargots en sauce tomate ou à l'aïoli, suivis de morue , brandade et de mulet aux olives et aux oignons 
Viennent alors les légumes de tradition ; artichaut à l'huile d'olive , cardon , céleri , chou-fleur, en sauce blanche ou accompagnés d'une anchoïade , épinards ...
Pour faire glisser le tout , avant la ronde des treize desserts , une salade frisée aux croûtons aillés n, enrichis de quelques lardons .....
Les treize desserts :
On est pas très sûr de l'origine de ce chiffre , d'aucuns prétendent qu'il renvoie aux douze apôtres autour du Christ , d'autres rappelant que , jusque très récemment , le nombre de dessers n'était pas fixé , et que l'on présentait " une profusion " de douceurs , sans limite ni exclusive 
Incontournable , les quatre mendiants 
figues sèches des Franciscains 
raisins secs des Dominicains 
amandes des Carmélites 
et noix des Augustins 
S' y ajoute le nougat noir au miel 
le nougat blanc aux noisettes 
pistaches et pignons 
la traditionnelle pompe à l'huile ou fougasse 
les oreillettes ou merveilles enfin :
les fruits 
raisins 
pommes ou poires 
mandarines , oranges  ou cédrats 
pâte de coing
dattes 
tarte à la courge parfois accompagnés de galettes au lait .
Rappelons que le chiffre treize est un minimum , rien n'empêche la maîtresse de maison  allonge la liste :)
La table de Noël
La table est recouverte de trois nappes blanches , éclairées de trois chandeliers et décorée s de trois soucoupes de blé de Ste Barbe , ce chiffre symbolisant la Trinité 
Certaines coutumes locales veulent que l'on ôte  la première nappe avant le service des desserts , pour la nouer en baluchon  et apporter les reliefs du repas aux pauvres
D'autres , au contraire , interdisent que l'on desserve avant le lendemain , afin que le nombre des ancêtres puissent à leur tour , durant la nuit jouir du repas 
On se contente alors de nouer les quatre coins de la nappe de façon qu'ils ne traînent pas par terre et que les esprits malins réfugiés  au sol ne puissent ainsi se hisser sur la table .
La légende de Sainte Barbe 
Du 7 décembre , jour de la Ste Barbe , à la Chandeleur , le Noël des Provençaux est une longue période de célébration dans laquelle s'insèrent , du 26 décembre au 2 février les calendales , ou quarantaine de Noël, héritières des calendes romaines 
Au III eme siècle de notre ère , une très belle jeune fille " Barbe " , choisit de consacrer  sa vie à Dieu plutôt que de se marier 
En apprenant son baptême , son père la fit enfermer et lui infligea de nombreux sévices , mais alors qu'elle était sur le point de s'éteindre , le ciel s'ouvrit : un violent orage éclata et son père fut foudroyé , ainsi que ceux  qui avaient participé au supplice  ou ..ne l'avaient pas secourue 
En Provence , la Saint Barbe marque le début des festivités de Noël .

Crèche de foin aux Baux de Provence ( 2012)
Cette crèche en foin tressé  est l'oeuvre de l'artiste Polonais Andrez Wrzecionko
Les personnages mesurent 1mètre quatre-vingt de hauteur
Andrez Wrzecionko travaille et vit à Dukla dans le sud de la Pologne
Il utilise principalement des éléments naturels  et surtout le foin perpétuant ainsi l'art populaire de cette région des Basses Carpates
Les fresques de la chapelle peinte par Yves Brayer représentent une Nativité des Alpilles


A tous je vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année ainsi qu'un heureux Noël !

mardi, décembre 17, 2013

Pina colada



Pina colada
Pour un trait de soleil dans nos froides soirées d'hiver !
Recette pour : 4 pers 
Il faut :
1 shaker
16 cl de rhum blanc
8 cl de rhum ambré
48 cl de jus d'ananas
16 cl de lait de coco
glaçons
Préparation :
Verser tous les ingrédients dans le shaker , secouer , verser !
Source : 1001 cocktails

jeudi, décembre 05, 2013

Sablés scandinaves aux amandes ' ""GOD JUL :)""

Sablés scandinaves aux amandes 
Recette  et texte sont extraits  du livre : 
Le livre de Noêl Créer chez soi des Noêls qui font rêver 
Petite facétie de mon clavier : le tréma est aux abonnés absents  et le  O barré  n'existe pas sur mon clavier :) 
Pour   env : 40 à 50 sablés 
Préparation : 15 à 20 mn 
Cuisson par plaque : 15 mn à 180 ° 
Il faut :
400 g de farine
250 g de sucre en poudre
250 g de beurre mou
200 g de poudre d'amandes
100 g d'écorse d'orange confite
2 jaunes d'oeufs + 1 ou 2 pour dorer
le zeste d'1/2 citron
1 càc ( cuillère à café ) de canelle en poudre
1 càc de gingembre en poudre
Préparation :
Dans une jatte , faites un puits avec la farine , versez-y tous les ingrédients ( sauf les jaunes pour dorer )
Mélanger et pétrisser 10 mn
Laisser reposer toute une nuit
Abaisser la pâte sur 1,5 mm ( ou plus ainsi ils seront plus moelleux )
Découper à l'emporte- pièce , sapin , coeur , étoile , bonhomme .
Dorer les gâteaux au jaune d'oeuf , et faites cuire à four chaud " 180 ° ) 15 mn sur du papier sulfurisé
Noêl en Scandinavie 
Tomte , Nisse le lutin irascible et malicieux 
Jadis , chaque ferme avait son lutin , affublé ou non d'une famille 
Réfugié sous le plancher , il faisait office de défricheur et veillait sur les récoltes , le troupeau et la maison du fermier , qu'il ^protégeait des esprits malins 
Habillé de haillons , c'était un être peu affable , que les hommes devaient respecter , mais aussi éviter 
Pour s'assurer sa bienveillance , on lui offrait , le soir de Noêl , du gruau , de la bière et des gauffres 
Et gare au distrait qui l'oubliait ! 
Il pouvait au mieux être victime de facéties " vol des chaussettes, du  chapeau ", au pire voir changer son lait en bière , et vice versa , pourrir son blé , mourir son bétail ..........
Peu à peu , au cours de la seconde moitié du XIXème siècle , sans douter influencées  par l'apparition du St Nicolas germanique , la figure du lutin s'est approchée de celle du père Noêl
Et l'on dit aujourd'hui que , malgré son âge respectable on lui prête jusqu'à 4000 ans !, c'est lui qui distribue cadeaux et friandises de maison en maison 
En Suède il se nomme Jultomte , en Norvège et au Danemark Julenissen 
JUL ( Noêl ) , ancienne fête paienne
Le mot JUL est antérieur au christianisme " JOULOU ou JOL qui a survécu dans le français en " joli" , était une fête d'hiver célébrée dans toute l'Europe du Nord pour appeler la bienveillance des doivinités de la Fertilité et la protection des morts 
L' église s'empara de ce rite pour célébrer la naissance d 'un Sauveur, symbole de vie 
De meme , la bière brune que l'on buvait sommairement dans des cornes , " la juleol , fut'elle rebaptisée " bière des Saints " et recommandée pour " bénir la nuit de la Vierge et de l'Enfant "
Toujours brassée à cette époque , elle est aujourd'hui dite " bière de Noêl "
Jadis à la campagne 
En Norvège principalement , mais également ailleurs , il était usuel de marquer d'une grande croix étables , pain , beurre et même le plafond au-dessus de la table familiale , afin d'éloigner les esprits malins 
De même , on déposait une bougie sur chaque tombe , pour convoquer le souvenir des disparus 
En Scandinavie , la messe de Noêl est dite en fin d'après-midi , le soleil se couchant tôt à cette époque de l'année 
Ce qui laisse une longue soirée pour cette fête familiale dont les enfants sont des rois :)
Le 24 décembre 
Vers 17 heures , au plus tard , parfois même plus près de midi , les cloches des églises retentissent à toute volée , et les croyants se rendent à l'office 
Au retour  le repas ne tarde pas à être servi
Selon les pays , et même les régions , le menu connaît des variations 
Ainsi au Danemark , le saumon , le hareng , la dinde farcie et le canard aux pruneaux sont à l'honneur , accompagnés de pommes rissolées au sucre , de chou rouge de de gelée 
La Norvège prône le Lutefisk , morue marinée , le gigot de pré-salé , le carré de porc , les tripes et les saucisses , avec des pommes de terre à l'eau et du chou rehaussé d'une sauce piquante 
En Suède , on déguste le smorgasbord , buffet préparé progressivement au cours de l'Avent et suivi d'un grand jambon 
Point commun à ces traditions : parmi les desserts figure toujours le gruau de riz au lait , parfumé à l'orange ou à la cerise , où se cache une amande qui fera la joie d'un convive " un peu l'équivalent de notre fêve de la galette des Rois 
Le tout est arrosé de bière glogg , vin chaud épicé à la cannelle , gingembre , clou de girofle , cardamome et orage amère , préparé exclusivement pour l'occasion .
Le banquet de Noêl
Appeléjulebord , ce repas norvégien réunit , le 25 décembre , proches  et amis autour d'un banquet de Noêl, dont la tradition remonte à plusieurs siècles 
On y retrouve les grands classiques :
hareng, lutefisk , truite et saumon , carré de porc , saucisses , chou farcis , flatbrod ( pain spécial ) , fromages , fruits , crèmes et pâtisseries diverses , dont les lefser ( galettes ) le tout arrosé de bière et d'aquavit 
Les convives restent attablés toute la journée , occupant le temps à entonner des chants traditionnels ou à pratiquer des jeux de société .
GOD JUL ! " JOYEUX NOËL "